Optimiser la performance de l’entreprise à travers une réflexion …

by admin on 18 novembre 2019
0 comments

 Artecomm et performance

… sur la productivité de la lecture et de l’écriture …

Une réflexion sur l’optimisation de la performance de l’entreprise s’est réalisée à travers un premier constat. Les écrits professionnels représentent de 50 % à 80 % du temps d’un cadre et concernent jusqu’à 95 % des collaborateurs du tertiaire. Ils sont rédigés sans méthode. 88 mails sont reçus et 34 sont envoyés par jour en moyenne par collaborateur en entreprise. Les cadres estiment passer plus de 5 heures par jour à consulter leur messagerie (Chiffres 2018 issus de www.arobase.org).

Les écrits professionnels sont une source majeure de gain ou de perte de temps, de budget selon la manière dont ils sont produits et gérés. Pour les cadres, le gain potentiel de productivité de la lecture et de l’écriture est estimé de 15 à 40 jours par an. L’entreprise Artecomm est née de ce premier constat avec la promesse de faire gagner en productivité les rédacteurs, et d’améliorer la qualité de leurs écrits grâce à une méthode : MRS, l’Écrit Intellisible.

… l’amélioration, l’industrialisation des offres commerciales

Dans ce prolongement, une deuxième réflexion relative à l’optimisation de la performance a émergé dans le périmètre des écrits commerciaux.

Dans la plupart des appels d’offres publics, les entreprises doivent rédiger ce qui est habituellement appelé un « mémoire technique », qui est ni plus ni moins une offre commerciale moyenne ou complexe. Ce mémoire technique est évalué ; sa notation influence directement l’obtention ou la perte d’une nouvelle affaire. C’est donc une réelle opportunité pour le service commercial des entreprises de différencier favorablement leur proposition en situation concurrentielle.

Par ailleurs, les bid managers ou commerciaux ont des attentes bien précises :

  • Rédiger des mémoires techniques irréprochables sur le plan de la forme et du fond.
  • Industrialiser la production des offres.
  • Gagner du temps.
  • Etc.

Ce deuxième constat a permis de faire évoluer la proposition de valeur d’Artecomm à travers sa marque Offralia, la compagne des offres : améliorer la qualité rédactionnelle/formelle des mémoires techniques et industrialiser leur production. Ci-après notre approche en images :

 

Céline REY,
Directrice commerciale et marketing

Comments are closed.